Comment est calculé le tarif en maison de retraite

Les tarifs en maison de retraite se composent de 3 volets : le tarif "Hébergement", le tarif "Dépendance" et le tarif "Soins" ; ce dernier est pris en charge par la Sécurité Sociale, si le résident y est affilié. Les tarfis en maison de retraite sont exprimés sur une base journalière.

Ainsi, pour calculer le coût d’une maison de retraite, il faut prendre en compte le tarif hébergement et le tarif dépendance.

Le tarif "Hébergement"

Il comprend la mise à disposition de la chambre et est à la charge de la personne accueillie.

Il comprend les prestations suivantes :

  • Hôtellerie
  • Restauration
  • Entretien
  • Animation et vie sociale
  • Accueil
  • Administration

Il sert notamment à financer une partie des dépenses relatives au personnel lié à ces actions. Ce tarif n’est pas lié à la dépendance du résident. Le coût de l’hébergement en maison de retraite doit apparaître dans le contrat de séjour, il ne peut pas être changé au cours de l’année, mais il est réévalué tous les ans.

Des aides peuvent être attribuées par la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) ou la Caisse de Mutualité Sociale Agricole (MSA, ex ALS) et il donne droit à une réduction d’impôt.

Des prestations / services à la carte – non inclus dans le prix "Hébergement" - peuvent être proposés : coiffure, esthétique, manucure, repas invité…

Dans les établissements habilités à l'aide sociale, les prix des maisons de retraite sont fixés par le Conseil général. Pour les structures non habilitées à l'aide sociale, les prix sont libres à l'entrée mais leur augmentation est encadrée tous les ans par arrêté ministériel.

Le tarif "Dépendance"

Il recouvre l’ensemble des prestations d’aide et de surveillance nécessaire à l’accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne dans le cadre de la perte d’autonomie : aide à l’habillage, à la toilette ou aux repas, produits liés à l’incontinence, rééducation…

Il est établi en fonction du niveau de dépendance du résident GIR :

  • Tarif GIR 5/6 (personnes autonomes)
  • Tarif GIR 3/4 (personnes semi-autonomes)
  • Tarif GIR 1/2 (personnes dépendantes)

Le tarif "Dépendance" est financé en partie par le Conseil général, sous forme d'une dotation globale versée à la résidence médicalisée.

Les personnes en GIR 5/6 règlent intégralement le tarif dépendance. Pour les personnes en GIR 1 à 4, une aide peut être attribuée par le Conseil Général, sous réserve de condition d’âge et de perte d’autonomie : l’Allocation Personnalisée d’Autonomie" (APA).

Le tarif "Soins"

Il couvre en partie :

  • Les prestations médicales et paramédicales nécessaires à la prise en charge des affections somatiques et psychiques des résidents
  • Des prestations paramédicales en lien avec leur état de dépendance

Le forfait "Soins" de la résidence est fixé annuellement par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sur la base des besoins en soins des résidents accueillis dans l’établissement. Le tarif "Soins" est financé par l’Assurance maladie, sous réserve bien sûr que le résident y soit affilié. Le tarif soins n’inclut pas les visites des praticiens libéraux (médecin, spécialistes…).

Quel est le coût réel d’une maison de retraite pour un futur résident ?

  • Le tarif hébergement selon le type de chambre choisi. A celui-ci pourront s’ajouter des services complémentaires. Les tarifs varient d’une maison de retraite à une autre, de même que les prestations.
  • Le tarif dépendance correspondant au GIR du futur résident

Pour aider des personnes âgées dans le besoin, des aides financières existent :

  • L’APA en maison de retraite qui prend en charge les tarifs dépendance pour les GIR de 1 à 4.
  • Les aides au logement qui financent une partie des frais d’hébergement, et l’Aide sociale à l’hébergement, si la maison de retraite est habilitée à cette aide.

Nous utilisons des cookies pour mesurer la performance de notre site. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus