L'infirmier coordinateur (IDEC)

Les missions de l’Infirmier coordinateur (IDEC)

L’IDEC assure la coordination de la prise en soins des résidents. Sous la hiérarchie de la direction d’établissement et en collaboration avec le médecin coordonnateur, il est le garant de la qualité, de la continuité et de la sécurité des soins de la résidence et veille à l’application des bonnes pratiques gériatriques.

  • Il participe à l’étude des demandes d’admission, à l’élaboration, à la mise en place et au suivi du projet de soins, en lien avec le médecin coordonnateur.
  • Il encadre l’équipe soignante (infirmiers, aides-soignants, aides médico-psychologiques), organise, priorise et contrôle les soins et leur traçabilité. Il assure la coordination des intervenants extérieurs auprès des résidents.
  • Il anime et dynamise le travail en équipe autour des différents projets (projet d’établissement, de soins, personnalisés, spécifiques...) en assurant la diffusion des bonnes pratiques soignantes.
  • Il participe au Conseil de Vie Sociale (CVS) de la résidence.
  • Il échange avec les familles, les résidents et l’équipe pour élaborer le projet personnalisé et les informer de toute évolution de l’état de santé du résident.

Le rôle de l’IDEC


Etude de cas

M. Durand a 95 ans et vient d’arriver en résidence retraite médicalisée après une hospitalisation suite à une chute avec fracture du bras. Il est triste, s’intègre mal, ne se souvient pas bien de ce qui s’est passé. Il n’arrive pas à s’habiller seul et a du mal à s’alimenter. Il a des difficultés à trouver ses mots et à construire ses phrases. Il se repère mal dans la résidence et a des troubles de la mémoire. En outre, il est diabétique mais refuse son traitement. M. Durand est veuf. Son fils de 70 ans vit à 500 km. Sa petite-fille de 40 ans habite à proximité mais elle est très prise par son travail et ses enfants. Ils se sentent coupables de ne pouvoir s’occuper de lui.

En pratique l’IDEC…

  • Après validation par le médecin coordonnateur du dossier médical de M. Durand, l’IDEC en prend connaissance et échange avec le médecin coordonnateur. Prépare l’arrivée du résident et établit le plan de soins avec les équipes : aides techniques et humaines, suivi de ses traitements médicamenteux...
  • Informe le médecin coordonnateur et le médecin traitant du refus de M.Durand de prendre son traitement. Participe à l’analyse des causes de ce refus afin de proposer des solutions. Par exemple, si le refus vient d’une difficulté à ingérer le médicament, l’IDEC peut proposer une autre forme galénique. Il veille aux suites des actions mises en place.
  • Face aux difficultés d’adaptation de M. Durand, l’IDEC fait un point avec les intervenants susceptibles de lui procurer confort et réassurance : médecin coordonnateur, psychologue, animateur, psychomotricien, ergothérapeute, équipes paramédicales et hôtelières de la résidence...
  • Fait le lien avec la famille de M. Durand et répond à leurs questions sur l’état de santé et le bien-être de leur proche.

Nous utilisons des cookies pour mesurer la performance de notre site. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus